________  ________  ___       ________ ________     ___    ___ 
|\   ____\|\   __  \|\  \     |\  _____\\   __  \   |\  \  /  /|
\ \  \___|\ \  \|\  \ \  \    \ \  \__/\ \  \|\  \  \ \  \/  / /
 \ \  \  __\ \  \\\  \ \  \    \ \   __\\ \  \\\  \  \ \    / / 
  \ \  \|\  \ \  \\\  \ \  \____\ \  \_| \ \  \\\  \  /     \/  
   \ \_______\ \_______\ \_______\ \__\   \ \_______\/  /\   \  
    \|_______|\|_______|\|_______|\|__|    \|_______/__/ /\ __\ 
                                                    |__|/ \|__|

Manuel


Sommaire:


Origines du projet et objectifs

Compatibilité des navigateurs Web

Provenance des informations et avertissement

La barre d'onglets

Affichage des zones aéros

Affichage des points de virage

Éditionde circuit

Chargement d'un enregistrement IGC

Le barographe :

Analyses automatiques du Vol

Contrôles intégrés sur la carte

Auteur & Crédits


Origines du projet et objectifs :

Le projet GolFox visait initialement à combler un manque de disponibilité de l'outil Seeyou sous Linux . Certaines solutions existaient mais ne m'apportaient pas satisfaction. J'ai donc décidé de fabriquer mon propre outil.

Conçu à l'origine avec une interface minimaliste et un nombre limité de fonctions, GolFox s'est doté avec le temps de possibilités plus importantes.
Le projet n'ambitionne pas d'égaler Seeyou en terme de fonctionnalités mais propose néanmoins une alternative innovante et pleinement fonctionnelle sur de nombreuses plate-formes matérielles.

Les objectifs de GolFox sont clairement axés sur la rapidité et la facilité d'utilisation y compris pour les « non-technophiles ».

Partant du constat que la « progression campagne » des élèves pilotes est intimement liée à la préparation et à l'analyse des vols ; GolFox s'articule autour de ces deux axes principaux :

préparation des vols avec prise en compte de: relecture des fichiers IGC avec :

GolFox doit aussi se voir comme un agrégateur de contenu en liaison avec d'autres services disponibles sur la toile. C'est ce « tissage dynamique » qui rend GolFox original et efficace.

Bien que les origines du projet soient liées à la plate-forme CVVM Pic Saint Loup, l'objectif est d'assurer à terme une couverture nationale des points de virages et aérodromes. Les clubs de vol à voile désireux de bénéficier de l'outil doivent en faire une demande explicite à l'auteur afin que celui-ci intègre leur environnement.

retour sommaire


Compatibilité des Navigateurs Web

Le projet utilise les fonctionnalités d' HTML5 ce qui nécessite des navigateurs récents.

L'adaptation aux exceptions générées par Internet Explorer alourdissent et ralentissent le développement de GolFox qui de ce fait exclu ce navigateur.

Les navigateurs supportés sous plateforme (*NIX), Mac, ou Windows sont:

Un développement conjoint est mené pour adapter l'outil aux navigateurs de tablettes tactiles.

Pour l'instant la compatibilité avec les tablettes tactiles n'est assurée que partiellement pour les navigateurs suivants :

retour sommaire


Provenance des informations et avertissement :

La couche géographique et les services de géolocalisation sont fournis par Google. Le fichier de point de virages utilisé est téléchargeable sur le WorldWide Soaring TurnPoint Exchange (Championnat Régional Languedoc Roussillon 2013)

Les zones aéros sont extraites du fichier OpenAir téléchargeable sur SoaringWeb (version 11 juin 2013)

Cet utilitaire doit être utilisé comme une simple aide à la navigation et ne substitue en aucun cas aux documents officiels que doit consulter le commandant de bord avant d'effectuer un vol.

Ces fichiers et cet utilitaire sont distribués gratuitement sans aucune garantie expresse ou implicite. L'utilisateur en assume tous les risques d'utilisation.

retour sommaire

La barre d'onglets

La barre d'onglet permet de naviguer parmi les différentes fonctionnalités.


En cliquant sur un onglet, on déploie le menu correspondant.

En cliquant de nouveau sur le même onglet on replie celui-ci permettant ainsi de maximiser l'affichage de la carte.

retour sommaire

Affichage des zones aéros :

Déployez le menu en cliquant sur l'onglet Carte

La difficulté de représenter les zones aéronautiques de façon exhaustive se résume à l'affichage en deux dimensions d'un espace tri-dimensionnel.

Si cela est vrai sur les cartes aéronautiques papier particulièrement denses, le même problème se pose sur un écran.
D'où l'idée d'éviter leur empilement par une discrimination de leur affichage.

Cette discrimination intervient selon le nommage utilisé dans le format OpenAir :

type
R
Q
P
A
B
désignation
restreint danger Interdit Classe A Classe B
C
D
GP
CTR
W
PARC
Classe C
Classe D
Planeur Interdit
CTR
Fenêtre d'onde
Parc Naturel

L'utilisateur peut cocher / décocher les box correspondantes et voir s'afficher en temps réel les zones correspondantes.

En cliquant sur une zone, on fait apparaître une info-bulle qui correspond à la dernière zone tracée.On a donc le nom de cette zone , la fréquence de contact (si disponible) et les planchers qui lui sont associés.

Nota: une coche sur la case «toutes» suivie d'une «décoche» permet de désactiver d'un coup l'affichage des zones.

Le curseur à droite des cases à cocher permet de faire varier la transparence des couches affichées.

Une couleur plus foncée laisse supposée un empilement de plusieurs zones au même endroit.
Dans ce cas, attention : l'info-bulle ne concernera qu'une seule de ces zones.


Pour arriver à l'information voulue, il faudra discriminer l'affichage en effaçant des couches d'une même classe qui sont empilées.
Pour effacer une couche il faut maintenir la touche 'D' enfoncée lors d'un click sur la zone;


Ainsi de proche en proche l'utilisateur pourra obtenir les informations complètes.

retour sommaire


Affichage des points de virage:

Ils apparaissent sur la carte avec l'affichage suivant :

: pour un point de virage classique

: pour un aérodrome

: pour une vache

: pour l'aérodrome de départ (LFNL)

On peut discriminer l'affichage en les affichant tous ou bien seulement les « posables » (c'est à dire les vaches et les aérodromes).

En cliquant sur un point de type "vache" on peut obtenir l'information sur le champ (si disponible) en cliquant sur le lien proposé dans l'info-bulle.



En cliquant sur un point de type « aérodrome » on peut obtenir le lien vers la page contenant la carte VAC (format pdf) et les NOTAMS émis


La zone de saisie de texte permet d'effectuer une recherche par auto-complétion sur n'importe quel type de points (simple virage, aérodrome, vache).

Il suffit pour cela de rentrer au-moins deux lettres du point recherché et de choisir dans la liste proposée.

On utilise les flèches « haut » et « bas » du clavier suivi de la touche « Entrée » pour sélectionner le point voulu.
La carte se centre et zoome sur le point sélectionné.

retour sommaire


Édition de circuit


Déployez le menu en cliquant sur l'onglet Circuit et cochez la case Edition pour rentrer dans le mode de création.

Mode Edition :

Dans ce mode, un click gauche sur la carte défini un point de virage.
Un cercle de rayon 500 m est automatiquement dessiné et centré sur le point de virage.
Si les Waypoints sont affichés et que l'on se trouve sur l'un d'eux, alors le point tournant se positionnera exactement sur l'emplacement géographique du waypoint.

A noter que l'on peut faire un click gauche partout sur la carte.
Votre point de virage peut ainsi se trouver en dehors de tout « point officiel » défini.

Il suffit de se déplacer sur la carte, et de refaire un autre click gauche pour ajouter un autre point.
La distance de la nouvelle branche créée s'affiche dans le bouton de distance et la branche s'affiche en bleu.

On peut répéter la manipulation sans limitation pour dessiner un circuit et le mesurer en temps réel.

Si un point de virage est déclaré à moins de 10 km des points de virages précédents, un avertissement vous sera renvoyé.

Vous pouvez néanmoins malgré cet avertissement continuer dans l'édition de votre circuit.

Pour effacer la dernière branche créée, on peut faire un click droit. La nouvelle distance est calculée et affichée en temps réel.

On peut répéter les clicks droits et ainsi effacer les branches dans l' ordre inverse de leur création.

On peut aussi effacer d'un seul coup le circuit en cliquant sur la corbeille à côté du bouton distance.


Fin du mode Edition :

Une fois le circuit réalisé, on peut si on le souhaite, sortir du mode Édition en décochant la « checkbox. »
En sortant de ce mode, les branches dessinées deviennent figées et la couleur change en noir. La carte reprend son comportement normal.

A noter qu'en recochant la « checkbox Edition « (donc en entrant de nouveau dans ce mode) on retrouve le circuit comme on l'avait laissé.
On peut donc augmenter ses branches ou les enlever comme précédemment.

Impression d'un panneau d'épreuve et exportations de données :

En cliquant sur le bouton de distance, on fait apparaître le circuit créé dans un tableau qui comporte l'ordre, le nom et la position du point de virage.


Si les waypoints n'étaient pas affichés ou bien que l'on a choisi un point de virage « non officiel » la cellule comportant le nom est vide.

On peut renseigner cette cellule en la remplissant par le nom que l'on choisi :


On peut aussi modifier les cellules pré-remplies par la valeur souhaitée car le nom est une valeur arbitraire et seules comptent les coordonnées géographiques du point.

Une fois les cellules correctement renseignées, on peut imprimer un panneau d'épreuve.
Pour cela, cliquer sur le bouton PRINT ce qui donnera en sortie de votre imprimante:


On peut aussi exporter le circuit créé au format cup, format natif de SeeYou (&SeeYouMobile) mais aussi reconnu par Xcsoar et LK8000.
nota: LK8000 accepte les fichiers .cup uniquement à partir de la version 4.0b (release 22/05/2013)

Pour cela, cliquer sur le bouton CUP. Le fichier task.cup ainsi créé se retrouvera dans votre espace de téléchargement.
En utilisant ce ficher sur votre PNA / TABLETTE / TELEPHONE vous retrouverez le circuit précédemment tracé.

Ce circuit est défini par défaut avec un départ et une arrivée ligne (1 km de large) et des points de virage comportant un cercle de 500m de rayon ainsi qu'un secteur FAI.

Le bouton d'export FLARM, permettra quand à lui d'exporter le circuit créé pour le placer sur un Flarm après copie du fichier flarmcfg.txt


Il est à noter qu'il n'est pas nécessaire de disposer du fichier de point de virage d'origine pour déclarer votre circuit grâce à GolFox.
En effet ,le fichier .cup ou .flarmcfg contiendra à la fois les points de virages du circuit (qui sont donc définies à la volée) et la task.

Aussi, déclarer un circuit sous forme papier ou/et électronique est vraiment rapide et simple.

retour sommaire


Chargement d'un enregistrement IGC

Déployer le menu en cliquant sur l'onglet IGC.


Chargement par fichier :

cliquer sur "Choisir un fichier" et sélectionner l'enregistrement igc (fichier d'extension .igc ou .IGC) que vous voulez analyser.

Une fois cela fait, cliquez sur le bouton Voir.

Chargement par URL :

Cette fonction permet de visualiser un enregistrement igc sur internet sans pour autant rapatrier le fichier sur son espace de stockage.
Copier le lien de l'enregistrement igc à analyser puis cliquer sur le bouton Voir


retour sommaire

Le barographe

mode normal

en chargeant un enregistrement igc, vous faites apparaître la trace du vol sur la carte ainsi qu'un barographe.


Ce barographe est muni d'un curseur qui vous permet de vous « déplacer » dans le vol.

Sont affichées sur le bandeau supérieur du barographe l'heure UTC, l'altitude, le vario et la vitesse sol instantanée de l'aéronef.
Lors du déplacement du curseur, la position de l'aéronef est mise à jour sur la trace du vol.
Le début du vol est indiqué par un pictogramme de départ:
La fin du vol est indiquée par un pictogramme de fin:

retour sommaire

mode tracking

Le curseur du barographe est divisé en une partie supérieure (dans les 3/4 de sa hauteur) et une partie inférieure tel que représenté dans la figure ci-dessous.


Si le pointeur de souris se situe dans la partie supérieure, cela conditionne le mode normal.

Si le pointeur se situe dans la partie inférieure, on passe en mode tracking.

Dans le mode tracking, la carte est zoomée et centrée sur l'aéronef.

On peut ajuster le niveau de zoom en déplaçant le pointeur sur la carte et en actionnant la molette de souris. En revenant sur le curseur du barographe, on conserve le niveau de zoom ainsi défini.

retour sommaire

Aimantation du curseur

Lorsque vous quittez le curseur du barographe en vous rendant sur la carte ou bien dans les menus supérieurs, vous perdez l'aimantation qu'il exerce sur votre pointeur de souris.
Ceci vous permet de repasser au-dessus du barographe pour naviguer entre la carte et les menus sans pour autant changer la position courante de l'aéronef sur la trace.
Pour retrouver l'aimantation du curseur il faut simplement repositionner le curseur de souris dessus.

Mode analyse

Il est possible d'analyser finement les phases de son vol grâce au barographe.

Analyse d' une ascendance :

Positionner le curseur du barographe au début de l'ascendance à analyser (mode zoom ou mode normal). Puis cliquer une fois sur le bouton gauche. Un marker bleu se dessine sur la carte et le barographe marque le début de l'analyse :


Aller jusqu'à la fin de l'ascendance et cliquer encore une fois avec le bouton gauche pour marquer la fin de l'analyse.
L'analyse apparaît dans une fenêtre grisée.

Cette analyse fait apparaître le valeur « intégrée » de l'ascendance, sa durée et le gain en altitude.

La valeur de dérive qui apparaît en bas de la fenêtre peut-être assimilable à la valeur du vent ou tout au-moins représenter son ordre de grandeur.
Il faut pour cela que les débuts et fin d'analyses soient correctement choisis et que la spirale soit relativement « ronde ».
Dans l'exemple ci-dessus nous sommes en présence d'un vent de direction SUD-EST et de vitesse 45 km/h.

Pour faire disparaître cette fenêtre d'analyse il suffit de cliquer une nouvelle fois sur le bouton gauche n'importe où sur le barographe.

retour sommaire

Analyse d'une transition :

On procède de la même façon que ci-dessus mais cette fois-ci pour une transition.


On obtient dans la fenêtre grisée la durée, la distance couverte, la vitesse et le vario moyen ainsi que la finesse tirée.

retour sommaire

Analyse d'une phase indéfinie :

Si on choisi une grande phase de vol, on n'est ni dans le cas d'une ascendance ni dans le cas d'une transition. Aussi, toutes les informations vous sont retournées : durée, distance, vitesse, vario, gain d'altitude et finesse.


Cette analyse pourra notamment être choisie pour connaître la vitesse moyenne réalisée sur une branche de circuit.

Retour sommaire

Analyse automatique du vol

Déployer le menu en cliquant sur l'onglet IGC STATS



le sous menu TIMING :


Il fait apparaître la date de l'enregistrement igc, la durée du vol ainsi que les heures de décollage,largage et atterrissage.

le sous menu CONTESTS :


Il fait apparaître les distances et vitesses moyennes associées pour les concours en ligne NETCOUPE et OLC  avec pour ce dernier la partie distance et triangle FAI.

Quand on clique sur le bouton associé à l’épreuve, on dessine sur la carte les branches prises en compte pour le calcul.

Si on veut par la suite effacer les branches ainsi dessinées, il suffit de cliquer dessus sur la carte.

Les sous-menus Stats Thermiques et Stats Transitions :


font apparaître vos performances dans ses deux modes de vols

Réserves et interprétation à donner à l'analyse automatique :

L'analyse automatique du vol se base sur le code informatique de Xcsoar  qui est un logiciel d'aide à la navigation open Source populaire et très performant.

Pour autant, aussi performant soit-il, celui-ci souffre des limitations propres à ce type d'outils.

Réserves à donner à l'heure de largage :

cet instant est défini par un décroché en altitude au moment du largage ainsi qu'à un changement de vitesse sol. Aussi dans certains cas, cette donnée peut être erronée :
cas d'un remorquage en régime sous-ondulatoire, cas d'un largage dans un thermique puissant, sur une pente …

Une erreur sur l'heure de largage peut entraîner en cascade des erreurs sur les distances de contests.

Réserves à donner sur l'analyse thermiques et finesse :

La détection du mode thermique se fait par une mise en spirale et/ou un saut positif du variomètre et une variation de vitesse sol.

Quand l'analyseur de vol ne détecte pas de mode thermique, il se place en mode transition.
Le cas des vols en conditions particulières d'onde, vol de pente, vol sous confluences … vont générer des valeurs de transition erronées qui rendent les résultats peu exploitables.

Conclusion sur l'analyse automatique :

A part pour des vols de plaines typiques en thermiques, il faudra prendre avec circonspection les résultats de l'analyseur automatique ( mises à part les distances de contests qui sont conformes la plupart du temps).

Bien souvent,l'analyse manuelle de votre performance (décrite dans le chapitre précédent) se révélera bien plus pertinente.


retour sommaire


Contrôles intégrés directement sur la carte

Analyse manuelle des finesses de dégagement

Lors de la relecture d'un vol, on peut connaître la finesse vers un point de dégagement choisi sur la carte.
Pour cela, cliquer sur le marker de l'aéronef et positionner votre pointeur de souris vers le point de dégagement souhaité.


Le paramètre finesse de sécurité représente la finesse dégradée d'une hauteur de sécurité fixée à 250 m.
Pour quitter l'analyse, cliquer sur la croix de la fenêtre d'info (en rouge sur l'image).

retour sommaire


fenêtre de coordonnées, mode pointeur et altitude terrain

Une légende d'information concernant la longitude et la latitude de votre pointeur de souris est affichée dans le coin supérieur droit de la carte (affichage en degré, minute, seconde).

En mode normal (cad : « non pointeur »), la couleur d'arrière plan de cette légende est blanc.
En se déplaçant sur la carte, les coordonnées sont actualisées en temps réel dans la légende.
Si les zones aéros ou/et les points de virages sont affichés, votre pointeur perd le focus lors du survol de ces zones et l'information n'est plus actualisée.

Si on veut conserver le focus, il faut passer en mode pointeur. Pour cela, il suffit de cliquer sur la légende.

Mode pointeur :

Dans ce mode, le pointeur de souris devient une croix (ce qui permet plus de précision dans le positionnement) et les données sont actualisées quelque soit la position du pointeur. La couleur d'arrière plan de la légende passe au gris.

Pour connaître l'altitude terrain des zones survolées par le pointeur, il suffit d'appuyer sur la touche "a"

Fin du mode pointeur :

Pour quitter le mode pointeur, il suffit de re-cliquer sur la fenêtre de coordonnées.

retour sommaire

affichage relief optionnel

Dans le coin supérieur droit de la carte, se trouve un icône cliquable permettant l'affichage d'un mode relief supplémentaire

Ce mode n'est pas activé par défaut car son chargement peut dans certains ralentir l'application.

Cet affichage optionnel permet une « vision thermique » parfois utile pour mieux appréhender l'organisation topographique (par exemple les vallées et les plateaux). Cette visualisation permet notamment de mieux comprendre les phénomènes d'onde liés à des décrochés de relief.

retour sommaire

info-bulle tracking

Lors de la relecture d'un vol, on voit une info-bulle dans le coin gauche de la carte (en rouge sur l'image).
En cliquant dessus cela permettra lors de la relecture du vol en mode tracking d'afficher les informations d'altitude et de vitesse directement sur la carte . Cela permet de concentrer sa vision exactement sur la position de l'aéronef sans aller chercher du regard les indications sur le barographe.

Pour désactiver cette info-bulle, il suffit de cliquer à nouveau dessus.


retour sommaire

Vision du sol

Dans le coin supérieur gauche de la carte, se trouve un petit personnage cliquable.
Cette fonctionnalité est directement dérivée du mode « Street View » de google maps.

Normalement plus destinée à une utilisation urbaine cette fonctionnalité peut sur certaines routes de campagnes s'avérer d'être une aide appréciable pour observer les abords d'un champ et notamment la présence d'obstacles comme les lignes électriques.

Il faut pour rentrer dans ce mode que la voie d'accès soit éligible au service .
Pour le vérifier, cliquer sur le personnage, maintenez le bouton gauche enfoncé et faites le glisser sur la voie d'accès à inspecter. Si le service est activable, une couleur bleu s'affichera. Relâcher alors le bouton gauche et inspectez la zone.


retour sommaire


Auteur & Crédits

Auteur :

Pascal CHAPON

contact@golfox.fr

Crédits :

Code
Google Maps api v3 jQuery & jQuery Ui
Google Fusion Tables Xcsoar
csvfix YUI Compressor


Data
Soaring Web
Qfu
Michel Allenou


Personnes
mon épouse pour sa patience
ge0Li pour l'hébergement gracieux du service
Eric B. pour les Bêta-Tests


retour sommaire

Valid HTML 4.01 Transitional